Aller au contenu
LA CLÉMENTINE, UN PETIT FRUIT AUX GRANDES VERTUS

LA CLÉMENTINE, UN PETIT FRUIT AUX GRANDES VERTUS

Considérée comme un allié de taille durant l’hiver, la clémentine permet de renforcer le système immunitaire et de lutter contre de nombreuses infections virales telles que le rhume ou l’état grippal grâce à sa forte teneur en vitamine C. Mais pas seulement…

Vitamines & Cie

La clémentine est réputée pour être l’un des fruits les plus riches en vitamine C, la vitamine antifatigue et anti-agression par excellence. À titre indicatif, deux clémentines fournissent la moitié de l’apport journalier recommandé. C’est également une bonne source de minéraux et d’oligo-éléments, notamment de calcium pour la santé des os, de magnésium pour la relaxation musculaire et de fer nécessaire au bon fonctionnement de l’organisme. Un trésor à consommer sans modération !

Un bouclier antioxydant

Les propriétés antioxydantes de la clémentine lui confèrent une action préventive face à de nombreuses maladies. Riche en vitamine E, elle est également composée de flavonoïdes, des antioxydants puissants qui permettent de lutter contre les radicaux libres du corps et de prévenir l’apparition de troubles cardiovasculaires et de maladies liées au vieillissement de la peau. Cet agrume contient également plusieurs types de caroténoïdes, transformés par l’organisme en vitamine A, dont les plus appréciables sont les bêtacryptoxanthines qui aident à réduire le risque de maladies inflammatoires.

Pour prévenir le cancer

Les deux substances complexes contenues dans la clémentine, la tangérétine et la nobilétine, semblent agir efficacement face à certains types de cancers. De nombreuses recherches ont démontré leur efficacité pour neutraliser les cellules cancéreuses qui se multiplient dans l’organisme sans atteindre les cellules saines.

Pour lutter contre les varices

Des chercheurs britanniques ont prouvé que les clémentines étaient capables de réduire 55% des varices en l’espace d’un mois grâce aux bioflavonoïdes qu’elles contiennent. Ce sont de petits pigments végétaux qui favorisent le renforcement des parois veineuses et préviennent les inflammations susceptibles d’aggraver l’état des varices.

Contre le mauvais cholestérol

Des études récentes ont établi que le fait de consommer des clémentines de façon régulière abaisserait le taux de mauvais cholestérol dans le sang de 40%. Cela est dû à la présence de flavones polymethoxylates contenus dans le fruit qui bloquent la formation du mauvais cholestérol.

Recette

Peu de gens le savent, mais la clémentine se marie à merveille avec plusieurs types de poissons. Épatez donc vos convives en leur proposant une recette saine et originale.

Article précédent L’OIGNON ROUGE, UN ALLIÉ CONTRE LES PROBLÈMES DE THYROÏDE
Article suivant L’ARTICHAUT, UN GOÛT RAFFINÉ ET DES BIENFAITS ILLIMITÉS